Dessin de ville médiévale

Les évolutions du chantier en 2021 !

La saison 2021 est terminée et le chantier a bien avancé. Voici une petite visite dans les loges pour en savoir plus...

Compte rendu par loge

19.12.2021

Chez les maçons …

Une tour porte flambant neuve, du jamais vu depuis 500 ans ! La tour porte c’est le symbole d’une ville, c’est son entrée, la fierté de ses habitants. Les fondations sont terminées grâce à l’énergie de nos trois maçons et des bénévoles. C’est 50 tonnes de pierres et de chaux qu’ils ont porté à la main ! De quoi être fier de ce travail ! D’autant plus que l’objectif a été atteint : le bâtiment est sorti de terre avec la pose de la première pierre en septembre !

 

Chez les tailleurs de pierre…

« Ne me parlez plus de glacis durant tout l’hiver » . Ce n’est pas de la glace qui recouvre actuellement le chantier dont nous parle le tailleur de pierre mais du glacis défensif de la tour ! Le glacis c’est un élément défensif prenant place au pied des bâtiments en partie pour éviter leur destruction par la sape. Les tailleurs de pierre ont œuvré dessus toute l’année ! Ici aussi il y a de quoi être fier car tailler ces grands blocs de pierre d’Hauteville, un calcaire extrêmement dur, est un travail de longue haleine ! Et pourtant le premier rang a été terminé juste à temps !

Chez les forgerons …

La pierre a aussi donné du fil à retordre à notre forgeron qui expérimente la fabrication des outils. Eh oui, car une pierre dure demande des outils avec de la dureté par endroit et de l’élasticité dans d’autres lors de leur conception. Mais ce n’est pas tout, le forgeron a aussi commencé à fabriquer les gonds de la tour. Une fois posés ils ne seront pas près de bouger ceux-là !

Chez les charpentiers …

Et enfin … La halle ! Un nouveau tas de chute de bois est apparu à gauche de l’atelier des charpentiers. Effectivement la liaison a été faite entre les deux fermes et il a fallu pour cela équarrir et tailler de nombreuses pièces. De plus, la production des tavaillons (tuiles) a commencé, il en faut 25 000 ! et ça, c’est du boulot … Ou plutôt du chêne !

Enfin nos charpentiers réservent aussi une petite surprise pour le chantier de l’an prochain … Nous n’en dirons pas plus !

 

En attendant, nous vous souhaitons de très bonnes fêtes de fin d’année !